Je recherche dans ma peinture un univers singulier à la fois énigmatique et décalé.
  Mes tableaux sont peuplés de créatures étranges, d’êtres, d’objets hybrides dans
  des décors industriels désaffectés, ou parfois des lieux théâtralisés comme à l’écart
  du monde. C’est un espace mental, une fiction narrative.
  J’aime créer des lectures multiples avec un vocabulaire de figures,
  de signes, d’apparitions d’objets, de situations inattendues.
  Le tableau devient un lieu de rencontre entre ce qui relève aussi bien
  du réel et de l’observation que du rêve et de l’imaginaire.
  Mes tableaux sont bien plus qu’une description d’une scène précise,
  ils ont le degré de réalité et d’étrangeté des rêves.
  C’est peut-être une métaphore de notre monde extraordinaire.