TERANGA - Impressions d'Afrique



Exposition "TERANGA - Impressions d'Afrique" du 31 mai au 14 juillet 2019
à la Galerie SANS CADRE - 32 rue de la Meurthe - Mulhouse

La rencontre de 8 artistes africains et européens. Par affinité ou opposition, leurs oeuvres échangent entre elles, se répondent.

Pour son inauguration en mai 2019, la Galerie Café associative Sans Cadre présentait le travail de ses cinq membres fondateurs ;
les peintres Kyung Bouhours et Sylvie Herzog, la photographe Delphine Cencig, la plasticienne Lucie Muller et le sculpteur Hervé Spycher.
Après cette remarquable mise en bouche, le collectif mulhousien se propose d’organiser tout au long de l’année, une série d’expositions thématiques, un cycle d’explorations convergentes, afin de poursuivre ce dialogue plastique qu’ils ont initié.
Avec cette série d’expositions, les artistes de la Galerie souhaitent s’ouvrir à d’autres artistes, venus d’autres horizons. Pour débuter ces rencontres, un retour aux sources vives de l’art moderne et contemporain s’imposait : l’Afrique, ancienne et moderne, hante toujours nos inconscients et nos imaginaires, et nous savons que d’Afrique, les arts visuels d’Occident puisent leurs diverses et multiples renaissances et modernités.
Ces Impressions d’Afrique veulent honorer l’art et les arts d’Afrique noire, mais elles témoignent surtout de l’influence que l’Afrique continue d’exercer sur l’imaginaire des artistes d’aujourd’hui, qu’ils soient africains, porteurs d’une culture et d’une mémoire, ou européens, à la recherche d’une Afrique imaginaire et fantasmée.
Huit artistes se partagent ici l’espace de la galerie et de sa partie café. Par affinité ou opposition, leurs oeuvres échangent entre elles, se répondent.
Au Sénégal, le terme Teranga exprime l’hospitalité, la bienvenue et le partage.
A partir du 31 mai, les terres cuites de Mireille Menegoz, les peintures et dessins de Kyung Bouhours, les gravures d’Eric Pina, les encres sur papier de Vieux Niang, les œuvres textiles de Momar Seck, les photographies de Philippe Haumesser, les masques d’Hervé Spycher et les boucliers de Thierry Bedoux habiteront la Galerie café Sans Cadre, pour exhaler un puissant parfum d’Afrique, bousculer nos sens et nous faire retrouver l’esprit de la légendaire convivialité africaine. Venus de continents différents, les peintres, plasticiens, sculpteurs et photographe réunis pour l’exposition Teranga nous offrent ainsi chacun une part de leur Afrique intime. L’ensemble forme cette suite d’Impressions, à découvrir chacune en relation avec l’autre, à ressentir subtilement comme l’écho lancinant de ce Chant pour Signare du fameux poète sénégalais Léopold Sédar Senghor :

Et nous baignerons mon amie dans une présence africaine.
Des meubles du Congo, graves et polis, sombres et sereins.
Des masques primordiaux et purs aux murs, distants mais si présents!
Des tabourets d’honneur pour les hôtes héréditaires, pour les Princes du Pays Haut.
Des parfums fauves, d’épaisses nattes de silence,
Des coussins d’ombre et de loisirs, le bruit d’une source de paix.
Des paroles classiques ; loin, des chants alternés comme les
pagnes du Soudan.
Et puis lampe amicale, ta bonté pour bercer l’obsession
de cette présence
Noir blanc et rouge oh! Rouge comme le sol d’Afrique.
 
Léopold Sédar Senghor - Nocturnes.  Seuil 1964.

 

Ouverture de la "Galerie sans cadre" à Mulhouse


Une nouvelle Galerie café associative à Mulhouse que 5 artistes ont créée, Kyung Bouhours, Delphine Cencig, Sylvie Herzog, Lucie Muller et Hervé Spycher.
Galerie "Sans cadre": 32 rue de la Meurthe 68100 Mulhouse.
https://www.sanscadre.com
sanscadre@gmail.com


"L’art « Sans Cadre » au cœur de Mulhouse" dans le magazine M+
écrit par Catherine Kohler:

Cinq artistes locaux se sont associés pour créer la galerie-café associative « Sans Cadre », au cœur de Mulhouse. Un nouveau lieu artistique et convivial à découvrir, ouvert à tous les styles de l’art contemporain et à tous les publics.

De l’art à découvrir et du café à partager : c’est le concept, inédit à Mulhouse, de la nouvelle galerie-café associative « Sans Cadre ». Situé au 32, rue de la Meurthe, à deux pas des tours de l’Europe et du Bollwerk, le lieu est né de l’association de cinq artistes de la région mulhousienne : les artistes-peintres Sylvie Herzog et Kyung Bouhours, la photographe Delphine Cencig, la plasticienne du papier Lucie Muller et le sculpteur Hervé Spycher.

« L’idée de réunir des créateurs dans un même lieu d’exposition était présente depuis longtemps, explique Sylvie Herzog. Nous l’avons finalisée lors d’un long trajet commun en voiture, où les idées ont fusé ! » Restait pour les artistes, qui se sont rassemblés en association, à trouver le lieu idéal pour leur projet : ce sera le 32, rue de la Meurthe, dans les anciens locaux d’une société de services à la personne. Après quelques travaux de mise aux normes, de peinture et d’aménagement, rendus possibles notamment par le biais d’une campagne de financement participatif qui a largement dépassé les objectifs fixés (5122€ récoltés via 106 contributeurs), la galerie a ouvert ses portes début avril.

De l’art et du caféCatherine KohlerOn y retrouve les toiles, sculptures, photos et œuvres réalisées par les artistes créateurs de la galerie, en exposition-vente, présentées dans un cadre chaleureux et lumineux. « Pour démarrer, nous présentons nos propres œuvres mais notre objectif est d’ouvrir le lieu pour permettre aux artistes d’ici et d’ailleurs d’y présenter leurs créations, souligne Hervé Spycher. Il ne faut pas que l’on voie toujours les mêmes artistes ! » Souhaitant être une vitrine « Sans Cadre » pour l’art contemporain en général, la galerie accueille toutes les tendances artistiques, y compris les activités d’artisanat d’art, sans privilégier un style ou un courant. Des expositions personnelles, collectives et à thème y seront proposées avec une programmation qui changera tous les mois.

A l’entrée de la galerie, un espace convivial permet d’échanger autour d’un café ou d’un jus de fruits, les consommations étant néanmoins réservées aux membres, selon le code local applicable aux associations (adhésion annuelle : 20€). « En plus d’être un moyen de favoriser les échanges, le café nous permet de faire fonctionner la galerie, explique Lucie Muller. A l’arrière du lieu, nous disposons d’une jolie terrasse dans une cour intérieure, que nous allons aménager pour en faire un endroit calme où se ressourcer et boire un café. »

Ouverte chaque fin de semaine, la galerie sera notamment accessible tous les dimanches, suivant la volonté de ses créateurs de participer à dynamiser les dimanches mulhousiens. Elle sera aussi l’un des lieux mulhousiens à découvrir durant les week-ends des Ateliers ouverts, les 18-19 et 25-26 mai.

32, rue de la Meurthe. Ouvert le vendredi et le samedi de 10h à 19h et le dimanche de 10h à 17h. Entrée libre. Plus d’infos : www.sanscadre.com